Geen zoekvraag opgegeven

Tekst
Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

qui avoyent des équipages provencois. Pour remédier ft ee désordre sy b. M. veut promptement faire repartir l'armée des costes de Provence avecles troupes et ce qu'il conviendra, je ne scay point d'autre expédant que celuy de deffendre d'abörder les rades de Toulon ft toffe ces vaisseaux i). C'est ce que j'ay accoüstumé d'interdire, mais d'aller aux isles dHyères qUi est un trés bël endroit et commode, particulièrement dans cette saison. Mais comme il est arrivé que plusieurs capjtames desireux d'aller ft Toulon ne manquent pas de prétexte disant que ca esté les vents qui les y ont forcés ou que le vaisseau fesan beaucoup deau les y a contraints.et ainsy 1'esquipage se dissipe; Ion tombe dans 1'impossibilité de remettre ce vaisseau en mer ou sous le paxillon. Ainsy les ordres sont enfrains au mépris du service, by h. M. approuve que l'armée demeure aux isles d'Hyères et que l'on luy envoye les 'plus pressantes nécessités comme de mats, vergues poudres balles et vivres dans des bacs, barques ou polaires ainsy que On est obhge de faire quand l'armée est ft la grande rade, il ne faut que 3 ou 4 heures de plus, et ainsy les troupes se pourront embarquer au rivage d'Hyères ft Gapeau aussy facilement qu'ils ont fait autrefois: de cette manière les esquipages se conserveront ft bord pourveu quil soit interdit aux officiers de quitter leurs bords sans ordre par escrit a peine d'interdiction et que S. M. face une ordonnance a 1 intendant de Toulon de faire arrester et mettre dans la tour tous capitaines et autres officiers qui abordent a Toulon *) ayant quittejan pavillon ou n'estant pas allés au rendes vous qui sera aux is es d Hyeres jusqnes ft nouvel ordre de S. M. que j'espère recevoir aussitot qne jy seray arrivé afin de 1'exécuter ponctuellemènt. J'ajou-

5!7VftenC°re, 06 m,0t qUe qUand Ü * anra des ™eaux pressés par des voyes deau, l'on y remédiera du mieux qu'il se pourra jusques au retour a Messine pour y estre carennés, auquel effect 1'intendant de loulon pourvoyra ft tout que sera besoin sur 1'inventaire que le commissaire general et particulier leur en envoyeront de Messine Lesdits carennescouteront moins qua Toulon pourveu qu'il ne faillé' rien aehet udlt lieu de Messine ^ ., y & JmemJs^™2 Provence; bien entendu que l'on donne ordre de convertir k vaisseau WlmZ™?°*ton n'«* Pi'ésentement bon ft autre chose en

en it estat?' T t°M ^ aPP^«-Je 1'ay.trouvé

ontt ï^ 6rnier ret°Ur de T°ul0n a cause du besoin qu'en

ont eu les dix vaisseaux qui estoyent restés ft Messine.

Colbertf" 1)0,1; " faU' d°nner °rdreS P°Ur 86 disti"8«-" (Aantekening van 2) „Bon" (kantteekening van Colbert).

Sluiten