Geen zoekvraag opgegeven

Tekst
Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

d'Hollande coupèrent leurs cables: tout ce qui restoit des deux flotes saivit aussitost leur exemple; une partie échoua sous Palerme, et 1'autre partie entra dans le port. Le duc de Vivonne, de sang-froid dans cette estrange confusion, atteutif a tous les mouvements de nos vaisseaux et de ceux des ennemis, donna ses ordres a quatre brulots de s'attacher a sept navires eschouez 1'un sur 1'autre, qui venoyent de couper leurs cables: ce qui fut exécuté si heureusement que le vent portant 1'incendie avec une extréme violence, ils furent en pen de temps consumez.

L'embrasement de 1'amiral, du vice-amiral d'Espagne, du contre amiral d'Hollande, de neuf autres grands vaisseaux de guerre et de quatre brulots, les efforts d'un nombre infiny de quintaux de poudre qui poussoit en 1'air, des pièces de fer, des canons et des parties entières des navires abismèrent ou brülèrent la Reale, la Patrone et quatre autres gallères, tuèrent et estropièrent un grand nombre de mafheureux, ravagèreut ce qui estoit dans le port, ruinèrent plusieurs édifices dans Palerme, et jettèrent aux envirous une image de péril et de terreur, plus horible que ne fut celle que causa dans le camp d'Alexandre Farnèse, devant Anvers, en 1585, la machine flotante inventée par Frédéric Jambel.

Les esclaves dechaisnés pour éteindre le feu et pour réparer les .dommages se sauvèrent a bord des vaisseaux francois, et nos gallères en recureut un grand nombre qui s'estoyent jettez le long dn rivage, auxquels on donna la liberté.

M. le duc de Vivonne loua publiqument tous les officiers dans cette grande journée, et il voulut qu'ils prissent quelque part a la gloire du général; il témoigna une extréme satisfaction de la capacité du chevalier de Tourville, et des belles actions du marquis de Preuilly et des capitaines des vaisseaux et des gallères du détachement.

Le sieur du Quesne, si famenx par ses longs services et par les deux «onibats qu'il a gaguez contre Ruyter, les sieurs Gabaret et de Valbelle, dont 4e dernier a esté blessé légèrement, donnèrent de nouvelles preuves de leur fermeté ordinaire.

Les sieurs Gonvalin et Neufville, enseignes, furentluez-; le che val kade S.' Symphorien fut blessé; les chevaliers de Sainte Fraise, de Villers et de Chalais firent hardiment leur devoir, commandant les chaloupes .qui escortoyent les brulots.

Le capitaine Serpaut ayant accroché et mis le feu a un grand vaisseau avec son brulot monta dans un autre pour y servir de volontaire et pour ayder le capitaine, qui s'attacha incontinent après a, un autre navire qui fut aussitost bruslé. Les pertes des Hollandois et des Espagnols ont esté plus importantes qu'on ne peut s'immagiuer. Depuis que le Roy a envoyé une partie de ses forces maritiines en Sicile pour la protectiou de Messine, les trois premiers combats ont affoybli nos ennemis; mais on peut asseurer, sans blesser la vérité, et

Sluiten