Geen zoekvraag opgegeven

Tekst
Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

i .... » Ainsi je prévois que s'ils me répondent, ils chercheront si je me suis contredit en quelque lieu, si j'ai fait quelque remarque qui soit un faux raisonnement, si mes principes ont des conséquences absurdes. S'ils ne font' que cela, je leur déclare de bonne heure que je ne «nr tiendrai pas pour réfuté, ni ma cause moins viciorieuse dans le fond: car la victoire d'une cause ne se perd pas paree qu'il sera arrivé a un avocat de ne raisonner pa* toujours juste, d'avoir des pensees en une lieu qui nesont pas tout a fait la suite de celles qu'il a eues en une autre, de pousser trop loin en certains endroits sa pointe, de s'égarer quelquefois. Tout cela m'est arrivé peut-ètre*. mais comme nonobstant ces défauts je crois avoir dit des choses qui établissent incontestablement ce que j'ai voulu soutenir, il faut qu'ils répondent a ce que je dis de fort et de raisonnable, et qu'ils n'imitent pas cette méthode des co«troversistes, qui fait qu'il n'y a point de livre si terrassant contre lequél on ne publie des réponses et qui consiste en ce qu'on cherche les endroits ou un auteur aura mal cifê un passage, emploié une raison tantót d'une manière tantöt d'une autre, et que Von peut rétorquer, et commis téls. autres défauts presque inevitables.

Voila d'ou vient qu'on répond d tout, mais a

proprement parler ce n'est pas réfuter un livre, c'est seulement faire l'Errata de son adversaire et pour moi si on ne fait autre chose contre ce livre, je me tiendrai powr Vainqueur

PIERRE BAYLE, (Commentaire Philosophique sur ces paróle» de Jésus-Christ: „Contrain-les d'entrer").

Sluiten