Tekst
Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

"Aujourd'hui nous sommes a la veille de prendre une "décision plus importante."

Devant le Tribunal impartial de 1'Histoire, tout cela prouvera la préméditation du peuple allemand et lui ;-era compté coinme circonstanoe aggravante des crimes et des souillures dont il s'est couvert.

Vis-a-vis de la Russie, les déclarations sant moins catégoriques, mais néanmoins l'Allemagne a suivi d'un oeil inquiet la réorganisation de 1'armée Russe, 1'augmentation de sa flotte et de son artillerie, le développement de son réseau de chemin de fer et de ses voies stratégiques, et comme en 1916 ou 1917' tout ce travail gigantesque aurait été achevé, il fallait frapper un grand coup, et tacher d'abattre promptement la France, comme le dit von Bernhardi, pour se retourner ensuite avec toutes ses forces contre la Russie.

L'Allemagne a voulu régler ses comptes avec ses deux voisins de 1'Est et de 1'Ouest; le reglement commence a se faire actuellement a la Somme et en Bdcovine, mais nous doutons qu'il se fasse comme les Germains 1'avaient cspéré.

L'appétit vorace de l'Allemagne.

A tout propos l'Allemagne parle de l'Angleterre jalouse, mais cette jalousie anglaise est une légende qu'il faut déraciner, et les allemands ne la mettent constamment en avant que pour que 1'on ne songe pas a leur propre jalousie^ qui les brüle, car c'est d'un oeil d'envie qu'ils regardent les Colonies des autres pays, 1'Angleterre, la France et même la petite Belgique.

L'Angleterre et la France ont mis des siècles a assurer et consolider leur domaine colonial, et l'Allemagne qui n'a réalisé son unfté que depuis 1870 après avoir dépouillé la France de deux de ses plus belles provinces, 1'Alsace et la Lorraine, voudrait aujourd'hui écraser complètement cette France afin de lui voler ses colonies et tacher de se hausser a la hauteur de l'Angleterre, qui y passerait a son tour si on ai'arrêtait a temps l'Allemagne insatiable. De cette jalousie de l'Angleterre est né en Germanie le rève de la "Weltpolitik" ou Politique Mondiale. ;

L'Allemagne, non contente di'avoir réalisé son unité qui faisait d'elle la première puissance du continent, non contente d'avoir pu en 40 ans donner a son commerce et son industrie un essor sans autre exemple dans 1'histoire, et, ce grace aux milliards frangais de 1870, non contente d'avoir déversé un torrent de teutons dans tous les pays du monde et dans les colonies des autres, non contente d'avoir elle-même des colonies magnifiques a 1'Est, a 1'Ouest et au Sud- Ouest d'Afrique, ainsi qu'en Chine et en Oceanie, veut encore s'accaparer des colonies de ses voisins, et cela nullement par besoin, mais

Sluiten