Tekst
Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

' de la part du vainqueur un traitement fav.orable. Peut-ctre, "tout en sauvegardant ses intéréts pour l'avenir, tiendra-t-i'l "compte de notre soumission et de t'égarement dans lequel "La Belgique a été entrainée..."

Eh bien, lecteur' qui que vous soyez, Beige ou neutre, pensez-vous qu'il existe dans tout notre vocabulaire des mots suffisamment durs ou cinglants pour qualifier 1'être dégénéré qui ose proférer un langage aussi vil et aussi méprisable et qui ose nous donner des conseils dont la seule énonciation nous fait monter le rouge de la honte au visage ? On bondit sous 1'insulte de propositions aussi infamantes, mais mes lecteurs constateront une fois de plus que je réfute les objections d'un véritable boche, qui ne connait ni la honte, ni 1'humiliation. Pendant des années le teuton a tout étudié et espionné chez nous, notre armée et nos armements, nos places fortes, nos villes ét villages, les moindres petits chemins de campagne, tout, absolument tout; il a seulement négligé d'etudier le caractère du Beige et son histoire, sinon il aurait appris que chez nous le peuple est incapable de commettre de telles bassesses, auxquelles un germain seulement peut se plier sans difficultés.

On se demande si 1'homme qui nous conseille, a nous Beiges, de demander la paix a 1'Allemagne, qui tiendrait peut-être compte de notre soumission et de notre égarement, et d'offrir le Congo comme rangon de notre indépendance, est un halluciné ou un inconscient! Mais non, il est boche tout court, et dès lors, il exécute tou(tes les besognes dont on le charge, quelque malpropres qu'elles soient, mais les teutons feront ^ce qu'ils voudront, notre Congo qu'ils convoitent, qui brüle leurs yeux jaloux, ils ne 1'auront f>as, ils ne 1'auront a aucun prix.

Le Congo oeuvre sublime du Roi Léopold II,

Le Congo est 1'oeuvre du grand Roi Léopold II dont nous vénérons la mémoire, le Congo a été arrosé du sang héroïque de nos officiers, de nos explorateurs, de nos missionnaires, de nos héros Beiges comme le sergent De Bruyn, le Lieutenant Lippens et tant d'autres, et vous ne 1'aurez pas, ce Congo, oü nos vaillantes troupes a 1'heure qu'il est, /efoulent victorieusement les teutons blancs et noirs, et oü, sous le ciel brülant de 1'Afrique Equatoriale, les nötres versent généreusement leur sang pour la Patrie, en infligeant de dures legons a rennemi présomptueux.

Non, vous ne 1'aurez pas notre Congo oü sont morts tant de Beiges héroïques, qui dorment leur dernier sommeil en cette terre Africaine sur laquelle flotte toujours gaiement notre beau drapeau tricolore, étoilé d'or, oü depuis 30 ans les nötres, bravant fièvres et maladies, se livrent a un

Sluiten