Tekst
Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

punir d'avoir invoqué le Droit, la Justice et la Loyaute pour sa défense j la Suisse et le i)anemark auraient ete absorbes pour les soustraire aux conditions misérables de la vie des petits Etats suivant von Bernhardi. Les autres pays Scandinaves, la Suède et la Norwège, auraient du suivre, cle gré ou de force, et m'ême cela n'aurait pas encore marqué la lm du rêve germanique.

Heureusement les peuples civilises d'Europe se sont coalises pour réduire a néant ce rêve de barbare, et aujourd hui que nous sommes a la veille du deuxieme anniversaire de ce monstrueux et gigantesque carnage sans precedent dans 1 histoire du monde, Attila II qui se croyait invincible, commence a chanceler, et le3 glorieuses armées des Alliés, (lont les soldats combattent pour la plus sainte des causes -le Droit et la Liberté — lui porteront bientöt le coup de grace.

Ce sera la fin du règne de la barbarie, de l'espionnage, de 1'intrigue et du mensonge, mais entretemps, et jusqu'a ce que nous puissions crier: "Morte la Bete' . nous continuerons dans la mesure de nos modestes moyens, 1'oeuvre d'épuration, nous continuerons a dévoiler les mensonges dont se servent nos ennemis pour égarer les Beiges eï les neutres.

Nos' prétendues conventions secrètes avec I Angleterre.

' Parmi ces mensonges, il n'y en a pas sur lesquels les allemands reviennent avec autant d'insistance que sur celui d'après lequel nous aurions violé nous-mêmes notre neutralite au profit de la France et de 1'Angleterre, par des conventions secrètes datant de 1906.

L'auteur anonyme des "Lettres ouvertes au Peuple Beige' écrit a ce propos:

"Mais et surtout, de quoi nous plaignons nous si, dans son "intérêt, notre puissant voisin (l Allemagne) a refusé de tenir "compte d'une neutralité que nous avions depuis longtemps "violée au profit de la France et de l'Angleterre? Car, est-il "vrai oui ou non, que depuis 1906, des conventions secrètes "nous liaient d ces deux pays pour une coopération contre "l'Allemagne au cas oü celle-ci attaquerait la France?"

"....Et si nous avons été envahis, de quoi nous plaignons"nous? N'avons nous pas ce que nous avons mérité?"

Non, absolument non, mille fois non, aucune convention secrète ne liait la Belgique ni a la France, ni a 1'Angleterre, pas plus qu'a TAllemagne, comme cela a été expliqué et démontré déja a plusieurs reprises par les copies des pièces officielles, mais ici encore les allemands appliquent ce principe machiavélique qui leur est si cher: Mentez, mentez le plus que vous pourrez, il en restera toujours quelque chose."

Sluiten