Geen zoekvraag opgegeven

Tekst
Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

vaillant défenseur de Liège le Général Léman, nos courageux soldats de Liège, de Haelen, de 1'Yser, nos milliers de volontaires qui se sont spontanément offerts le jour oü nous avons été lichement provoqués, notre superbe et vaillante armée plus forte qu'au jour de 1'ouverture des hostilités, voila tout ce que le patriotisme a de plus sublime, et voila la réponse a votre lache imputation; les victimes beiges de la tyrannie allemande, le Bourgmestre Max, le Cardinal Mercier, les milliers de beiges civils assassinés par les bourreaux teutons, les njilliers de victimes innocentes qui gémissent dans les prisons allemandes, vous crient encore de leurs tombeaux ou de leurs prisons, tout leur patriotisme, qui fait leur gloire et qui en fait des héros et des martyrs.

Et vous, auteur anonyme des "Lettres ouvertes au Peuple Beige", qui que vous soyiez, beige ou allemand, quel est votre patriotisme? Votre insistance a vous faire passer comme beige me fait poser cette question, mais si réellement vous étiez beige, la potence serait encore trop bonne pour vous, car vous seriez pire qu'un Roger Casement; ce serait une preuve de plus que 1'ivraie se rencontre dans les champs les mieux entretenus. Mais il est plus que probable que vous êtes le vrai teutorn se livrant a toutes les basses^ besognes, ce que vous confondez avec le patriotisme tel qu'il a cours chez vous, et il est probable que vous considérez encore votre camnagne de calomnies, de fausses imputations, de mensonges et d'intrigues, comme du patriotisme. Si votre patriotisme consiste a assassiner des vieillards, des femmes et des enfants, a bombarder au moyen de vos Zeppelins des villes ouvertes oü vous n'atteignez que d'innocentes victimes, a couler au moyen de vos sous-marins des bateaux de passagers non armés, des navires-hópitaux et des bateaux de pêche, a détruire les églises et les temples et a incendier les habitations des villes et villages oü vous entrez. a martyriser les prisonniers de guerre, a outrager et a déshonorer les femmes et les jeunes filles dans les nays conquis, a'hurler comme des forcenés ivres le "Deutschland iiber Alles", en un mot. a vous comporter comme les Peaux-Rouges ne le feraient pas, nous vous laissons ce patriotisme la pour compte. Nous, Beiges, nous avons une plus haute conception du beau mot de patriotisme: nous sommes patriotes par amour pour notre chère Patrie, a laquelle nous sommes dévoués jusqu'a verser pour elle la dernière goutte de notre sang, nous sommes patriotes par attachement a notre chère Dynastie, nous sommes patriotes par amour pour notre sol natal, le sol de nos ancêtres, nous sommes patriotes par amour pour notre glorieux Drapeau tricolore, qui .est symbole de Liberté, de Justice et de Loyauté.

Ah! nous ne sommes pas patriotes! Allez donc demander aux masses d'ouvriers beiges, qui, en pays occupé, préfèrent

Sluiten