Geen zoekvraag opgegeven

Tekst
Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

"a 1'humanité des trésors plus riches que ceux qu'il en a regus " -•»

Ces theses présomptueuses, dénotant un peuple bouffi d' orgueil, ne méritent aucun commentaire, ni aucune réfutation; elles ne provoquent que le rire. Elles nous font songer a ces porcs parés de fleurs, qu'a certains jours de fête on promène par les rues de villages allemands; comme ces bètes se trouvent belles!

Leurs moyens indignes.

Mais a cóté de eet orgueil que les Alliés se chargeront de dégonfler, ce peuple est d'une mauvaise foi insigne, et un ennemi loyal ne daignerait pas se servir des moyens imimoraux sur lesquels les germains se jettent -si avidement: J'ai déja montré qu'ayant cambriolé les armoires des vieilles archives au Ministère de Bruxelles, les valets de Guillaume y ont trouvé les rapports anodins des généraux Ducarne et Jungbluth, et ils ont cru pouvoir ainsi dénoncer a 1'Univers entier qu'ils tenaient la preuve fde la duplicité du Gouvernement Beige qui avait conclu des conventions secrètes avec 1'Angleterre.

L'Auteur anonyme des "Lettres ouvertes au Peuple Beige", brandii a son tdur avec joie un opuscule publié il y a 25 ans, par un certain Major Girard, ayant appartenu a 1'armée Beige; ce Major a écrit qu'en cas de guerre entre 1'Allemagne et la France, 1'Autriche et 1'Italie se rangeraient du cöté de 1'Allemagne, que la Russie serait avec la France, et que 1'Angleterre serait 1'alliée du groupe Italo-Germanique ou qu'elle observerait une neutralité bienveillante a son égard; il a prétendu en outre que 1'Allemagne avait le droit de passage par la Belgique, que notre pays avait a redouter 1' annexion ou le partage, et a annoncé d'autres prophéties a la fagon des voyantes.

J'estime que sa seule prophétie au sujet du groupement des puissances, indique la valeur qu'il faut attacher a eet écrit, mais pour faire justice des avis du Major Girard, je rappellerai simplement ce que "Le Procés de la Neutralité Beige' d'Emile Waxweiler en dit:

"Mr. Girard n'appartient plus a 1'armée beige: vingt cinq "ans avant la guerre, il avait déja été unanimement stigf "matisé au Parlement et, en Aoüt 1891, un journaliste re; "produisit a son sujet 1'opinion d'un ancien membre du "gouvernement:

" "Le Major Girard, disait celui-ci, mène une campagne "absolument antipatriotique, indigne d'un ancien officier.," "Mais que voulez-vous que les neutreS sachent de tout cela? "Ils n'ont retenu qu'une chose, c'est qu'un "Major Beige" a

Sluiten