Geen zoekvraag opgegeven

Tekst
Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

nous soutenir effectivement par les armes lorsque nous avons été lachement attaqués, et nous devons leur faire comprendre poliment, mais énergiquement, que nous désirons seuls régler la question de la paix entre nous Alliés, et les Empires du Centrc avec leurs complices, comme nous avons seuls dü nous défendre contre eux, et les neutres n'ont pas qualité pour intervenir, ou bien encore ce sont de mauvais patriotes, des dégénérés, qu'il convient de clouer au pilori, et, sur le point de saisir la proie qu'ils ont eu tant de peine a atteindre, les Alliés n'entendent pas se la laisser arracher.

Non, chers concitoyens, pas de paix pour le moment; nous avons déja tant souffert par le crime odieux dont -avons été la victime, que nous pourrons bien encore subir quelques mois d'épreuves et prolonger encore quelque temps notre ténacité; 1'heure de la délivrance sonnera d'autant plus vite. Ténacité et courage partout: tant au front oü notre sublime et vaillante armé'e continue a susciter 1'admiration du monde, qu'en pays occupé, oü le .peuple Beige doit rester fier et insoumis et dédaigner tout contact avec 1'oppresseur, qu'a 1'étranger oü le Beige, bourgeois ou ouvrier, continuera sans murmurer et sans se plaindire, a subir les privations qu' entraine 1'exif et a travailler dans la mesure de ses moyens a 1'oeuvre de la libération.

Ayons une confiance illimitée dans nos Alliés .pour qui les conventions et les traités ne sont pas des chiffons de papier, car ils nous rendront bientót notre chère Belgique plus grande et plus belle que jamais.

. Discours vibrant de Mr. Asquith.

Mr le Ministre Asquith, a 1'occasion de la fête Nationale de Belgique Je .21 juillet dernier, a encore prqnoncé a Londres un vibrant discours qui est certainement un réconfort pour nous, et j 'ai la conviction que ses admirables paroles trouveront unc^ écho dans les coeurs de tous les Beiges. Je ne puis résister a la satisfaction de reproduire une partie de ce discours, et Mr Asquith, après avoir rappelé que les opérations militaires allemandes ont été systématiquement suivies de meurtre et de pillage au détriment de la population beige, continue:

"L'Angleterre ne 1'oubliera pas et a assumé la tache d' "assurer la restauration de la Belgique.

"C'est 1'exemple de la Belgique qui a animé et fortifié les "armées des peuples alliés.

"Mais bientót sonnera 1'heure de la délivrance!

"La résistance de la Belgique contre 1'agression allemande "n'a pas son pareil dans 1'histoire des petits Etats, depuis "les temps antiques oü Athènes et Sparte luttaient contre la "Perse. Les débuts surtout ont été effroyables. Les faits

Sluiten