Geen zoekvraag opgegeven

Tekst
Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

sent ni privations, ni fatigues, dites-vous qu'il vaut mieux supporter avec patience et résignation encore quelques mois cl epreuves, plutöt que de passer sous le joug tyrannique d'un oppresseur que le monde entier déteste et méprise.

Haiu les coeurs, chers concitoyens, vive la Belgique Immortelle. Libre et Indépendante, Vive le Roi! et bientót résonneront d un bout a1 autre de notre Belgique chérie ces strophes tquchantes qui font monter a nos yeux des larmes de joie et d'espérance et qui nous redisent la gloare, de notre chère Patrie et 1'héroïsme de nos ancêtres :

La Brabanconne.

Après des siècles d'esclavage Le Beige, sortant du tombeau,

A reconquis par son courage Son nom, ses droits et son drapeau,

Et ta main souveraine et fiére,

Peuple désormais indompté,

Grava sur ta vieille bannière:

Le Roi, la Loi, la Liberté!

Marche de ton pas énergique Marche de progrès en progrès!

Dieu, qui protégé la Belgique,

Sourit a tes males succès.

Travaillons, notre labeur donne A nos champs la fécondité,

Et la splendeur des arts couronnc Le Roi, la Loi, la Liberté!

Ouvrons nos rangs a d'anciens frères De nous trop longtemps désunis.

Beiges, Bataves, plus de guerres,

Les peuples libres sont amis A jamais resserrons ensemble Les 'liens de fraternité,

Et qu'un même cri nous rassemble Le Roi, la Loi, la Liberté!

O Belgique, ö mére chérie,

A toi nos coeurs, a toi nos bras,

A toi notre sang, ó Patrie!

Nous le jurons tous, tu vivras,

Tu vivras toujours grande et belle.

Et ton invincible unité Aura pour devise immortelle Le Roi, la Loi, la Liberté!

Le Ier Aoüt 1916.

Sluiten