Geen zoekvraag opgegeven

Tekst
Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

Au centre du bassin s elevait une fleur épanouie, extrêmement belle et d'une excellente odeur. Taj-ulmuluk comprit sans peine que c'était la rose de Bakawali. Sans hésiter, il ote ses vêtements, entre dans le bassin et va cueillir la rose de son désir. Revenu sur le bord, il s' habille de nouveau, et serre la fleur dans sa ceinture. Par le frottement de la rose merveilleuse, les yeux du roi aveugle deviennent „lumineux comme des étoiles", et Bakawali, devenue femme "au corps de rose", sur son passage fait pousser des fleurs".

Ici, le mythe solaire mc semble trop évident pour avoir

besoin d'ètre expliqué.

L'étang de Bakawali était rempli d eau de rose. On raconte que Nurmahal, la sultane bien aimée de Jehangir, se baignait aussi dans un pareil étang; le soleil donnant sur eet étang, la partie huileuse de 1'eau de rose dans laquelle la belle sultane se baignait se condensa sous l action de ses rayons, et ainsi se forma, dit on, la véntable essence des roses, que les parfumeurs ont ensuite essayé

d'imiter artificiellement.

C'est sans doute avec 1'huile de roses divine que, dans Homère, Aphrodite parfume le cadavre d Hector. Dans le livre De Virtutibus herbarum, attribué a Albert le Grand, on prétend qu'un grain de rose, si on le mêle avec un grain de moutarde, un pied de belette, de 1'huile d'olive et du souffre „et de hoe ungatur domus, sole lucente toute la maison s'illuminera comme si elle était enflammee.

L'une des trois Graces, en Grèce, tenait une rose a la main, les Graces étaient les compagnes de Venus; et Venus ellemême avait, disait on, donné naissance a la rose quand de son pied blessé sortirent quelques gouttes de sang. Selon d autres légendes helléniques, les roses étaient blanches d'abord, et c'est du sang de Vénus qu'elles ont pris leur couleur actuelle. On raconte aussi que les roses doivent leur couleur au sang dAdonis, tué par le sanglier.

Sluiten