Geen zoekvraag opgegeven

Tekst
Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

et 1'enferme dans la malle. Peu après elle vient d'entendre que son fiangé est mort.

Lorsqu' elle se rendit a 1'enterrement elle emporte le bas. Pendant les cérémonies funèbres, dans 1'Église. prés de la bière ouverte, elle prend son mouchoir pour essuyer ses larmes.

En même temps e!le tira de sa poche aussi le bas, une souris blanche sort en sautant et se retire dans la bouche du cadavre, qui rentre de nonveau dans la vie.

Au chateau Wirbach-lez-Saalfeld, en Thuringue, les domestiques étaient occupées a pêler des pommes et des poires. Une des bonnes s'endormit. Une souris rouge sortit de sa bouche et s'esquiva par la fenêtre ouverte.

Malheureusement on eut mis la bonne sur 1'autre cóté et la souris rentrée, ne trouvant pas la bouche, s'enfuit de nouveau. La fille ne se réveilla plus.

A Kratzig, en Pomméranie, la légende raconte d'un palefrenier, endormi pendant la nuit dans 1'écurie, a qui sortit de la bouche une souris blanche, qui alla un bout de chemin pour se retirer enfin dans le vieux crane d un cheval. Son compagnon, qui en fut témoin, voulut assommer le petit animal mais se rappelle encore a temps qu'il ne faut pas tuer les souris blanches. Ajoutez-y que 1 affaire ne lui semblait pas en bon état. A la souris, qui après quelque temps sortit du crane de cheval, il embarassa le passage tellement qu'elle dut prendre la route par un endroit oü récemment un cheval avait fait couler 1 urine. Elle hésita longtemps de le faire mais enfin, prenant sa route tout-près de la tète du cheval, elle gagne le dormant et se glissa de nouveau dans son corps. Tout trempé de sueur l'homme s'éveilla et racontait avoir songé d un séjoui dans le crane d un cheval et qu a la sortie il avait piesque failli tomber dans un gouffre sans fond. (Jahn aus Pommeren, S. 390).

Sluiten