Tekst
Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

En Esthonie on frappe sur tous les trous, sur toutes les fissures de la maison avec des branches de génévrier, de peur que les mauvais esprits s'y faufilent avec les maladies. Dés que les mauvais esprits s'approchent de la maison, et remarquent le génévrier, ils s'en éloignent. Dans la montagne de Pistoia, pour expliquer 1'usage de suspendre une branche de génévrier devant toutes les portes, on dit que les sorcières, en voyant- le génévrier, sont pousées par une manie irrésistible qui leur est propre, a en compter toutes les petites feuilles; mais les feuilles sont si nombreuses, qu'elles se trompent dans le compte, s'impatientent et s'éloignent, de peur d'être surprises et reconnues.

D'après une légende italienne, raccontée en Toscan par une vieille femme de Signa, la Madone fuyait avec 1'enfant Jésus, les soldats du roi Hérode la poursuivaient; pendant qu'elle marchait les genéts et les pois chiches claquaient, et par ce bruit, allaient la trahir; le lin se hérissa; heureusement pour elle, la Madone arriva prés d'un genévrier: alors cette plante hospitalière ouvrit ses branches comme des bras, et se referma sur elle, cachant ainsi la vierge avec 1'enfant. Alors la Vierge langa sa malediction aux genéts et aux pois chiches qui, depuis ce jour maudit, claquent toujours; elle pardonna au lin sa faiblesse, elle donna sa bénédiction au genévrier, que 1 on voit, par conséquence, suspendu dans presque toutes les étables italiennes le jour de Noèl, de même qu' en Angleterre, en France, en Suisse on suspend le mème jour des branches de houx. Le genévrier, de même que le houx, est censé chasser des maisons et des étables toute sorte de sorcellerie, et spécialement éloigner des vaches et des chevaux les monstres qui parfois les hantent mystérieusement. C est pourquoi nous lisons qu'en Allemagne pour fortifier les chevaux, et pour les rendre plus souples, on leur administre, pendant

Sluiten