Geen zoekvraag opgegeven

Tekst
Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

heur dans la vie; les jeunes filles, après avoir trouvé ce trèfle, bientót après trouveront un mari. Une ordonnance du Duc Maximilien de Bavière de 1611 défendit de chercher le trèfle a quatre feuilles, dans certaines nuits et heures sacrées, au moyen de cerémonies superstitieuses. La dite herbe, trouvée dans la haute Franconie entre deux ornières profondes, fut mise, il y a une cinquantaine d'années, sous 1'autel. Le prêtre officiant commence alors a bégayer.

Viola tricolor L. Violette tricolore. Pensee sauvage, Herbe de la Trinité est une plante commune dans les champs, trés variable et que 1'on considère comme la souche principale des pensées des jardins. Autrefois elle jouissait d'un parfum des plus exquis, de sorte que les champs de blé furent foulés aux pieds par les personnes avides de la cueillir. Cela lui déconcertait tellement qu'elle suppliait la sainte Trinité de lui priver de son parfum. La sainte Trinité lui répondit: Ta volonté soit faite, et, comme tu n'es pas orgueilleuse, tu porteras mon nom. En Allemagne on 1'appelle „Dreifaltigkeits-blume."

Les Fèves (Vicia Faba) d'origine inconnue ont été classés par Pythagore et Ciceron parmi les légumes défendus qui gatent le sang, font enfler le ventre, excitent la sensualité et causent de mauvais rêves. Herodote s'exprime ainsi: Les Egyptiens ne sèment jamais de fèves dans leurs terres, et, s'il en vient. ils ne les mangent ni crues ni cuites. Les prêtres n'en peuvent pas même supporter la vue; ils s'imaginent que ce légume est impur. Plutarque et Diodore de Sicile ont mentionné la culture de la fève en Egypte, mais ils écrivaient 500 ans après Herodote. Dans la Haute Italië et en Russie, le jour des Rois (6 janvier) on mange un gateau, dans laquel on place une fève noire et une fève blanche: la fève noire représente le roi, le male, la fève blanche, la reine la femelle. Les deux personnes qui

Sluiten