Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

femme de lettres, qui me faisait copier les romans que d'autres jeunes gens écrivaient pour elle. Bientöt je montai en grade, et j'écrivis pour elle des romans que d'autres jeunes gens recopièrent; je gagnai ainsi deux cents francs par mois. Afin de simplifier ma besogne, je me bornais a démarquer les bonnes pages de nos meilleurs romanciers. Cet exercice fut excellent pour moi; j'acquis ainsi une souplesse de style singulière. Et, malgré tout, je fus avocat. J'eus le bon esprit de ne pas plaider. Sur ces entrefaites, Mme Faudeuil émit la prétention de me donner de 1'avancement, et de me faire partager sa couche. Mon prédécesseur venait de mourir, en brave, sur la tranchée, si j'ose dire. Je refusai d'imiter son exemple. Mme Faudeuil, vexée, me retira sa signature. Je fus jeté sur le pavé. Je passé sur les heures douloureuses, oü je dus exercer pas mal de métiers non classés, y compris celui de cicerone pour étrangers... Je faisais des chansons pour les cabarets artistiques, des réclames en vers pour une eau capillaire, des vies de personnages illustres pour un album de publicité, et je donnais des le?ons de sténographie a des Valaques bien intentionnés. Je disais des vers dans les salons, des vers anarchistes, oti il était question de bombes, de révolution, d'assassinats, de viols; j'eus ainsi un certain succès. Le directeur d'un grand journal conservateur, séduit par mon beau talent, me confia le soin de résumer en sonnets, les actualités. J'avais cinquante francs par sonnet; ce fut le début de la fortune. J'écrivis Faveur insigne. Chaque soir, je pondais dix lignes au minimum. Au bout de quelques mois, mon roman était prêt. Comme il était d'une aimable médiocrité, il eut un certain succès. Et je pris 1'habitude d'écrire un roman par an, comme on va aux eaux. II paraït que j'avais découvert le cceur des femmes; je t'assure que je ne 1'avais pas cherché!... D'ailleurs, c'est ainsi que s'accomplissent les grandes découvertes ... par hasard. Je me suis moqué de moi, je me

Sluiten