Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

pris la peine, Monseigneur, d'expliquer ce que vous entendez par la vraie foi de Jésus-Christ , j'aurais pu vous prouver que la foi, que possède le Protestant fidéle, doit bien être la vraie foi, puisqu'elle est exactement en accord, je ne dis pas avec celle, que votre Eglise enseigne, mais avec celle, que la Parole infajllible enseigne et qu'elle n'est pas seulement dans son intelligence, mais qu'il 1'a recue dans son coeur, ou elle est scellée par le Saint-Esprit, ce qui le met en possession de la parfaite justice de Christ, sans laquelle aucune ame ne pourra subsister devant Dieu. II est cependant vrai qu'il ne 1'a pas recu de 1'Eglise Catholique Romaine, et qu'il la confesse en dehors de sa communion. Mais 1'ayant recu par le Saint-Esprit lui-même, cela ne serait-il pas suffisant, quand on la confesse devant Dieu et les hommes , comme le Maitre 1'a voulu ? (Luc. XII: 8).

Celui, qui après avoir recu la connaissance de son état de misère et le pardon de ses offences par le précieux sang de 1'Agneau sans tache et sans macule; celui qui n'attend son salut que par grace et par les seuls mérites de son Sauveur, marchant dans les bonnes oeuvres que Dieu lui a préparées, eet homme-la appartient a 1'Eglise de Christ, a 1'Eglise Catholique, qu'il soit Protestant ou non, et plüt a Dieu qu'il y ait beaucoup de telles ames dans toutes ces différenles Eglises a conimencer par la votre, car les Anges dans le Ciel s'en réjouiraient. Mais quand vous dites qu'il n'y aura personne, qui puisse nier ni même mettre en doute, que Dieu riait ètabli son Eglise sur St. Pierre, alors il me tient a coeur de protester contre une si funeste erreur: et soutenir que parmi des milliers des plus zélés enfants de Dieu, vous n'en trouverez pas un seul, qui 1'admette en vérité; au contraire ils s'y opposentavec la plus forte énergie,

Sluiten