Geen zoekvraag opgegeven

Tekst
Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

■AMUSANTE S.

il lui fit quelques vifites accompagnées depetits préfens, Sc fin-u par of&ir de fe charger de Ton fort. Le bon homme ne crut pas devoir préférer les propres plaifrs, au bonheur de fa chere OrpheJine; il pleura Rofette, maïs il la remit a Lormon.

Rien ne fut négligé pour 1'éducation de Rofette. Lormon fit pour elle Sc au-deü , tout ce qu'il auroit fait pour ia nlle $ il lui procura fur-tout les talens agréables, la Mufque, la Danfe Parmi les infoumens qui lui furent propofcs , elle préféra la harpe ü fort en vogue aujourd'hui, Sc li favorable a. a beauté, fur-tout aux graces;par elle une jolie femme nous féduit fouvent par les yeux, quand elle paroït ne vouloir charmer que nos oreilles.

Maïs ü Rofette avoit befoin de le?ons pour apprcndrc a fe préfenter avec grace dans un cercle, a figurer flans un bal, a fe faire honneur dans

AH

Sluiten