Geen zoekvraag opgegeven

Tekst
Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

AMUSANTE S. \$

Sc courut 1'annoncer a fon Maitre , auffi bien que le réveil de Rofette. Lormon foupconna peut-être quelque ftratagéme, mais il n'en témoignarien; & Louife, en le quittant, s'en alla vers Tappartement de Rofette, qui , au bruit que fit la clef en entrant dans la ferrure, fentit un friflbn involontaire courir dans tous fes membres. Quand Louife fe fut approchée de fon lit, Rofette , avec un vifage ou fe peignoient toutes les paffions a la fois, confïdérant celui de la vieille gouvernante , comme pour y lire ce qu'elle trcmbloit de favoir, lui dit d'une voix foible Sc troublée : Louife , j'ai dormi bien long-temps! Cette phrafe , quoique bien courte, ne fut pas facile a prononcer; Sc Rofette trembla encore de la réponfe qu'elle pouvoit occafionner. Louife alors lui dit qu'elle feroit entrée bien plutöt chez elle, mais qu'elle venoit feulement de trou-

Sluiten