Geen zoekvraag opgegeven

Tekst
Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

AMUSANTE S. 1$ indifcret dans fes queftions, il n'en fitprefque point a Rofette, qui, de fon cóté , s'étoit déja promis de lui cacher, comme a tout le monde , le fujet de fon défefpoir. II lui dit en deux mots qu'il vivoit avec une tante, & il offrit de bonne foi un afïïe qui fut accepté avec la même franchife.

Minval la mena chez lui. En arrtvant auprès de fa tante, il lui peignit avec tant d'ame èV de chaleur la fituation touchante ou il avoit rencontré Rofette , que fon éloquence , la confance que fa tante avoit en lui, 3c la figure Ci intérelTante de Rofette , diffperent les foupcons qu'une pareille aventure pouvoit faire naitre. Mais , comme en fait d'indifcrétion, la tante ctoit moins fcrupuleufe que fonneveu, elle contraignit moins fa curiofté, elle pria Rofette de lui dire fon nom & fon hiftoire. Rofette ne rougit pas de lui déclarer la vérité: elle lui révéla

Sluiten