Geen zoekvraag opgegeven

Tekst
Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

34 Les Soirees

pedtueux n'ofe afpirer qu'a 1'hyménée ; je viens moi - même renhardir. On s'oppofe anotre bonheur-, faifonsle dépendre de nous-mêmes. Minval, voila ma main : je vous appartiens dès ce moment. Notre hymen fera facré, il fera juré par le Ciel*,il feradurable, il eft fondé fur nos fentimens.

Cette réfolution furprendra fans doute ; mais ce qui étonnera bien autant, c'eft que Minval, le coeur pénétré de cette preuve d'amour, brulant d'envie d'être heureux, refufa le bonheur qui lui étoit offert. II fe jeta dans les bras de Rofette , Sc ce fut pour la refufer ; il la baigna de fes larmes, Sc 1'ame déchirée par 1'effort qu'il faifoit fur lui-même , il jura de mourir plutót que de confentir au facrifice que lui propofoit fa maïtreffe.

Ne cherchons pas ici a juger ces deux amans-, admirons feulement avec quel courage ils facrihoient, 1'un fon tinnneur, & 1'autre fon amour.

Sluiten