Geen zoekvraag opgegeven

Tekst
Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

AMUSANTE S. +I

qu'il en re5ut. Ce n'eil pas que cet accued fut froid,( elk avoit a-op <ie plaiiir a le revoir;) mais d'Ambreville sattendoit prefque qu'elle alloit fe jeter i fon cou avam dfi ^

,, .k VIt entrer avec 1'expreffion de lamme, mais elle le laiifa approcher lans courif au-devant de lui; elle lui paria avec fentiment, mais avec nn peu de dignité • elle mit dans fes difcours & dans fes manieres cette grace W pla.t,mais qui n'enhardit pas lis «e purent fe voir qu'un moment pour Ja première fois. Quand ils fe quitterent Antoinette paria a d'AmbreV'Ue du plaifr que fa vifte lui avoit au, mais fans 1'en remercier; elle Imvttaa la revoir, mais elle ne 1'en pnapoint. Quelle différence, difoit en

s en allant d'Ambreville, de ce qu'elle etoit il y a cinq ans !

II craignit que le caradere de la jeune perfonne ne fut changé en

Sluiten