Geen zoekvraag opgegeven

Tekst
Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

A M V S A N T £ s, f9 le Comte d'Armance, eet homme unigae, ce féducleuradorable, qui „'avoit qua ie prefenter pourvaincre, & qui fouvent recueilloit des lauriers fans combattre J Etoit-eebien lui dont on •dedatgnoitles vosux, dont on rejetoit Jes propofitions ? Que]]e aCcablante ïdee ,l „eput,afouten.rJon

*1 iailoit triompher de Rofa, faBJoire yetoitintérelfée;maiscommew . xoitre chez elle ?.... Aptès avo-. J fo.scha„gededeireins>aprèsblendes

^flex.ons.ilfedétermina^lmenvover «ne lettre a-peu-prés confue eJ kermes :

? Le p,us c°upable des hommes ofe » eenre a la p]us ^ _

*' ",eS-°VOUs!qUe''aitai"offenfée

- fivous pouviez lire dans mon cceur! » fi .vous pouviez voir les reproches

- 9«ie me fais a moi-rftême-,-tous * aunezfansdoutepitiédel'étatoüie " ffiê tt0UVe- Je fcns gue je ne

C vj

Sluiten