Geen zoekvraag opgegeven

Tekst
Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

$5 Les Soirees

je me ferai mftruire de cette affaire 2 fevenez demain, Sc croyez que je vous. rendrai juftice. Jufttce tout au moins y ajouta-t-il, en lui paflfant la main fous. le menton; Sc Eulalie fortit avec Fe& poir de fauver fon frere. Ayant pafte la nuit a le confoler, le lendemain elle revint au chateau. Sainrive lui fourit en la voyant, Sc ce fourire lui fembla d'unheureuxaugure. Eulalie, luidit-il aprcs Favoir fait afïèoir, je me fuis inforde tous les détails 5 Faclion de votre frere eft trés - criminelie : mais , avec d'auffi beaux y eux que vous en avez, 011 peut fe flatter de faire abfoudre de plus grands coupables encore. Eulalie ne foupconnant rien des fentimens de Sainrive , ne réfléchit pas même fur le fens de ces paroles Sc naïvement elle s'applaudiffoit d'avoir de beaux yeux, puifqu'ils pouvoient fervir au falut de fon frere. Sainrive, en lui parlant ainfi > s'étoit approché d'elle. Depuis quil;

Sluiten