Geen zoekvraag opgegeven

Tekst
Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

ioi Les Soirees tion ou elle fe trouvoit, une idéé vint la frapper fubitement le matin comme un trait de lumiere. Elle fe leve 8c fe difpofe a fe trouver au rendezvous. Le pro jet qu elle a formé eft hardi : nous allons voir quelle en fera Tiftue.

Sainrive, un moment après, en arrivant au même endroit,fut agréablement furpris d'y trouver déja Eulalie. Hé bien, ma Reine, lui dit-il en s'approchant, venez-vous m'annoncer mon bonheur ? Eulalie , fidelle a fon plan, lui répondit : Je viens obéir a la néceftité. Sainrive , enchanté, épuifa tous les lieux communs de la galanterie. Eulalie le pria de vouloir bien envoyer a fon frere une lettre qu'elle lui écrivoit, 8c le faire élargir aufli-tót. Je ne vous demande , ajouta -1 - elle, pour vous fuivre , que le temps de lui dire adieu. Sainrive appela fur Theure un de fes gens qui étoit a Técart, pour aller

Sluiten