Geen zoekvraag opgegeven

Tekst
Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

AMUSANTE S. i¥j deux a-peu-prés de lage de Miléfie. Ce détail ne fërvira guere a diminuer fes torts : le titre de pere ne le rend que plus coupable. Mais en declarant ce nouveau motif de blame, je dois avouer auffi une quaïité que fon inconduite ne lui avoit pas fait perdre. Malgré Ie défordre de fa vie ( Sc eed paroïtra auffi heureux qu'étonnant ) fes enfans avoient confervé leur place dans fon coeur : eet homme toujours coupable , n'avoit jamais ceffé d etre bon pere. Ceiè un bonheur dont il n'étoit pas digne ; mais enfin ce fenti™ent, quiinflucra furie dénouement de cette hiftoire , avoit furvécu aux autres qualités de fon coeur.

En arrivant dans fa Terre avec lui, Miléfie fut un peu étonnée de n> trouver perfonne. Frémival lui dit que fa femme arriveroit fous peu de jours. II lui conta quelques douceurs; cepen<fent,pour ne pas Feffaroucher d 'abord,

G iij

Sluiten