Geen zoekvraag opgegeven

Tekst
Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

AMUSANTE S. IJ7

Vie pour le détefter, elle s'indigna contre elle-même. Elle fit p]us . j>aJ dit que Conftance étoit capable d'une refolution ferme, & même d'une ac«on courageufe; mais on ne s'attend Pas au projet qu'elle a ofé concevoir **? avoit un Pe" de fortune ; elle la' nnt en valeur: elle réal.fa tous les effets qui ui étoient reftés, rompit

toutes liaifons5&s'éloig„amême de Paris, pour tacher d'être oubliée. Desle moment ou elle jugeaquefes «tam pourroient s'imprimer dans la fflcmoire de Lucette , elle ceffa de la voir pour n*cn être pas reconnue. Elle lut, de loin comme de prés, pourvoir a cous fes befoins. Bientót elle feignit de difparoïtre tout-a-fait; & u„e per. fonne qui lui étoit acquife par rami.

«e, ou qu elle acheta par fes bienfaits la rempla9adès-lorsauprès de Lucette' tmfin quand celle-ci eut atteint 1'agè • de puberté, elle fut appelée ü Pa

H v

Sluiten