Geen zoekvraag opgegeven

Tekst
Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

£84 Les Soirees

préfetiter le tableau le plus énergique des égaremens de fa mere , de la violence de fes remords, & de ia fin déplorable ( car Lucette fe croyoit orpheline ). Ce tableau lui fait verfer un torcent de larmes. Conftance pro* fite de eet attendrhTement, la preife dans fes bras, öc lui fait jurer de vivre toujours fidelle a la vertu. II n'en coüta rien a Lucette pour prononcer ce ferment, car fon coeur étoit honnête Sc fenfible: Sc ce ferment fit tant de plaiiir a fa malheureufe mere !

Quelques jours après, elle hafarda devant Lucette 1'éloge d'un jeune homme qu'elle avoit remarqué , plus amoureux , Sc par conféquent plus timide que tous ceux qui venoient offrir leur hommage. C'étoit 1'enfant d'une familie honnéte, mais nullement remarquable par le rang ni par les richelfes. Sa phyfionomie avoit intéreffé Conftance; elle avoit cherché a

Sluiten