Geen zoekvraag opgegeven

Tekst
Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

AMUSANTE S,

douleur. Ma chere enfant, continua Conftance, de quelamour m'avez-vous aimée ? — Ah ! de l'amour qu'infpire la plus tendre mere. Hé bien , reprit Conftance avec un profond foupir, votre cceur m'avoit devinée ! Vous voyez cette malheureufe mere dont j'ai tremblé de vous voir fuivre les traces. J'ai ofe vous citer fon exemple erTrayant, pour vous empécher a jamais de devenir coupable dc malheureufe comme elle. Je crois avoir réulfi j je quitte la vie fans regret. Qu'on fe peigne la fttuation de Lucette qui retrouve fa mere au moment ou elle va pour jamais s'en féparer. Elle fe jette dans fes bras, 1'arrofe de larmes, & lui demande cent fois pardon de' 1'avoir méconnue. II m'en a coüté, ma chere enfant, reprit Conftance ' non pour te rendre des foins, mais' poür te cacher ce que j'étois. Je fuis bien payée de tous mes facriftces.

Sluiten