Geen zoekvraag opgegeven

Tekst
Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

amusante S. 10f

LES AFFICHES, Conté imité de l'Allemand.

On fonnoit la première meiTe au

fouvent de *-Quoi/ déja fept

heures , secria Louife !....& il n'eit pas encore venu! Elle ne favoit plus a quóis/occuper; le déjeuner étoit pret Elle veut fe mettre a fon filet Tinquiétude enchaïne fes doigts. Elle quitte fouvrage, prend un livre. mais ce ne font tout au plus que dés cara&eres qui fe peignent a fes regards.

On devine que Louife aimoit. Elle attendoit Dorval, qui étoit arrivé la veille a minuit d un voyage de quelques femaines. Dorval a coutume de venir déjeuner avec Louife öc fa mere, & il ne paroit pas aujourd'hui. Toute autre que Louife auroit trompé le temps a 1'aide de fon miroir. On auroit

Sluiten