Geen zoekvraag opgegeven

Tekst
Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

AMUSANTE $.

par tous les papiers publiés cette familie de venir prendre pofïéffion d'un bien fur lequel je n'ai plus de prétentions.

De quel poids affreux Madame Dumouffeau fe fentit foulagée a cette nouvelle! La joie , Tadmiration pour la nobleflè dame de ce vertueux jeune Eomme, la crainte de le perdre , lui quelle aimoit comme fon fils, qui ulloit le devenir, (car elle devoit ne* ceflairement lui accorder ce titre , li elle vouloit conferver fa chere Louife;) tous ces fentimens réunis font taire la curiolité , öc ne lui permettent point d'entrer avec Dorval dans de plus grands détails. Elle eft trop effrayée du trifle parti qu'il veut prendre. Le deffein de Dorval étoit de fe défaire du peu de bien qui lui refloit, öc d'entrer au fervice étranger. Elle mit tout en ufage pour 1'en détourner \ mais que pouvoitelle lui dire que l'amour nelui eut déji dit, öc a quoi la raifon n'eut déja répondu? K iv

Sluiten