Geen zoekvraag opgegeven

Tekst
Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

ztz Les Soirees

cacher fon émotion. Vermiily prend ce mouvement pour une exprcftion involontaire de haine. Ah ! Cécile , s'écria-t-il douloureufement ! quel mouvement j'excite en vous ! il ne mc lailTe plus aucun doute fur vos fentimens. Mais fi mon projet vous a déplu , pourquoi ne 1'avoir pas dit ? vous faviez que vous y oppofer , c'étoit le détruire. II eft encore temps ; dites un mot. Je naurois jamais cru ce que je vois je n'aurois jamais cru vous être devenu odieux. Vous, odieux, répond

Cécile! qui vous 1'a dit? je ne vous

hais pas (& fa bouche étoit bien d'accord avec fon cceur.) Non9 je ne vous hais pas. Croyez - le.... Elle ne put continuer, tant le trouble de fon cceur étoit grand.

Alors Vermiily fe mit a parler de fon mariage projcté, des motifs qui Py avoient fait confentir, & de ceux qui le lui faifoient rejeter déformais.

Sluiten