Geen zoekvraag opgegeven

Tekst
Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

A M U S A N T E S. tyx

I celle du Couvent. A ces mots elle forti t.

Le foir même elle raflembla fes enfans ; Sc un moment après, arriva un Notaire, qui fit frémir Cécile Sc Vermiily. Vous allez donc figner , dit Madame Lorvey, en s'adreftant a 1'un öc a l'autre. Tous deux prennent la plume: ils étoient fi troublés qu'ils auroient figné leur fentence de mort fans y regarder. Quoi! dit-elle a Vermiily, vous fignez ce papier fans le lire ? il faut donc vous en dire le contenu. Mais avant tout, Vermiily, Sc vous ma fille, fachez que j'ai lu dans vos cceurs. Je fais quel facrifice vous me faifiez, Sc je fais quel devoir il m'in> pofe. Vous m'avez promis de m'obéir;. je vous ordonne donc de figner cc contrat, qui eft celui de votre mariage. Après cela, Cecile ajouta-t-elle , avec un fourire aimable, tu choifiras le Couyent que tu voudras pour ta retraite.

M v

Sluiten