Geen zoekvraag opgegeven

Tekst
Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

%e,i Les Soirees rofes, Sc fa fraïcheur n'y perdok rien. Cette fraïcheur attiroit, Sc ia douceur de fa phyfionomie favoit fi bien retenir l Que dis-je ? on 1'aimoit avant de la trouver jolie. C'eft fans doute a ce caradere de candeur Sc de bonté qu'elle dut 1'amitié de fes compagnesquoi-^ qu elle fut la plus jolie du village , on n'ofoit en dire du mal; on lui pardonnoit tout, paree qu'elle n'abufoit de rien. Par les attentions qu'elle avoit pour les jeunes hlles , elle leur faifoit oublier que les garcons n'en avoient que pour elle feule. Cela s'appelle un beau miracle ! Elle auroit pu en être fiere; mais c'étoit une jouftïance pour fon cceur : fon amour-propre n'y entroit pour rien.

Avec tant davantages perfonnels on peut fe paffer de fortune auiïi Georgette n'y fongeoit-elle pas. Elle étoit orpheline Sc fans bien; mais par ponheur le hafard eft jufte quelquefois,

Sluiten