Geen zoekvraag opgegeven

Tekst
Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

308 Les Soirees

tement de la conduite de fon fils; Sc enattendant, ii fufpendit fes lettres Sc fes réprimandes afiéz inutiles.

Dans 1'intervalle des informations, Georgette vit encore Minval, qu'elle trouva malade de chagrin. Cet objet réveilla fa fenfibilité ; elle fouffroit de voir fouffrir fon bienfaicteur; & elle ne cefioit de répéter qu'il falloit que ce fils fut bien ingrat Sc bien méchant pour arfiiger ainfi un fi bon pere. Pauvre Georgette 1 Elle plaignoit des maux dont elle étoit la caufe ; elle condamnoit un crime qu'elle faifoit commettre bien innocemment.

Cependant, 1'ami chargé de furveilIer d'Orly ne s'acquitta que trop bien de fon emploi. II parvint a découvrir ce qui pouvoit faire trouver d'Orly coupable , fans avoir fu ce qui pouvoit fervir a 1'excufer. Il écrivit au pere3 Sc lui marqua que fon fils ne paroiffoit plus que la nuit, Sc les Fêtes Sc

Sluiten