Geen zoekvraag opgegeven

Tekst
Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

AMUSANTE S. 317

lolt; ü vite que paree qu'il sennuyoit. Charmé de trouver un compagnon de voyage, il ralentit fa courfe, öc falua le Chevalier. Celui - ci lui rendit fon falut en détournant fon cheval pour le laider palier. Arrodian, qui bruloit de lier converfation, lui demanda s'il n'alloit pas a la Capitale d'Orcanie ? Non répondit 1'inconnu, En fuis-je encore loin, reprit Arrodian ? Oui, lui dit le Chevalier ; öc 1'entretien auroit fini fi notre héros n'avoit bruis de le continuer, précifément paree que l'autre paroüToit ne pas s'en foucier. Après mille quemons inutiles, Arrodian pritieparti de iouer 1'inconnu fur la beauté de fes armes .& de fon cheval. Celui-ci le remer<:ia très-modehWnt, & fur-tout tréslaconiquement. Arrodian étoit au défefpoir ; il donnoit cent coups d eperon a fon cour/ïer, pour que 1'inconnu lui en demandat au moins la raifon.

O iij

Sluiten