Geen zoekvraag opgegeven

Tekst
Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

3i2 Les $ o i r ê e s

Le beau vifage d'Arrodian, le re£ peel:, l'amour qu'elle avoit lus dans fes yeux occupoient Hermine. Pour la première fois elle défira de plaire v Sc fous prétexte que fon cafque brifé la gênoït, elle le pendit a Tarcon de fa felle, pour lahTer voir a 1'amoureux Arrodian fa belle tête Sc fes beaux eheveux blonds. Notre héros qui, quelques inftans auparavant , ne s'étoit battu avec elle que pour la faire parIer; notre héros, timide, embarraiTé , Ia regarde Sc baiffe les yeux ; il ouvre la bouche Sc la referme.. Mille queftions, mille penfées fe préfentent en foule v ü ne fait par ou commencer \ fes yeux fe promenent fur tous les arbres qui font du cóté d'Hermine, afin de fe repofer un moment fur elle \ mais dès qu'ils rencontrent les beaux yeux bleus de 1'héroïne, ils defcendent vite fur le chemin. Que ce chemin parut

court a Arrodian 5 Sc même a Hermine !

Sluiten