Geen zoekvraag opgegeven

Tekst
Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

3ji Les Soirees

défefpoir,l'amour, la rage étoient dans les yeux Sc dans le cceur de la guerriere. N'approche pas , lui cria-t-elle , Sc défends-toi. Elle s'élancea terre, Sc fait tomber mille coups d'épée fur fa criniere. Celui-ci les pare, Sc craint de les rendre a la belle Hermine. Mais la belle Hermine n'étoit plus une femme , c'étoit Mars en fureur qui veut brifer tout ce qui s'oppofe^ a fa rage. Les armes de Sacremor volent par éclats ; fon fang rougit fa cuiraffe \ il ne fait encore s'il doit fuir devant la guerriere ou la traiter en ennemi: a la fin la douleur Sc la néceffité 1'emportent. Sacremor n'écoute plus rien, il attaque a fon tour Hermine [, il lui rend tous les coups qu'il en recoit, Sc les deux Champions femblent acharnés a ne ceder de combattre qu'en ceffant de vivre.

Enfin , la juflice Sc l'amour 1'emportent. Sacremor déja étourdi par 1q

Sluiten