Geen zoekvraag opgegeven

Tekst
Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

4 Les Soirees vous que ce ne foit pas fon mari ? Et pourquoi a reprit M. de Clinfort, voulez - vous que ce foit plutót fon mari qu'un autre ? On aime toujours, non ce qu on doit aimer, mais ce qu on trouve aimable. D'après cela, fi une jeune femme eft entourée de cent perfonnes qui cherchent a lui plaire , ii y a quatre - vingt - dix - neuf a parier contre un que ce n'eft pas Ton mari qu elle aimera : encore ce calcul que vous devez trouver jufte, d'autres le trouveroient indulgent, car je compte ici le mari tout~a-fait pour un-, & je ne vous paffe pas en compte le déchet que ce titre apporte aux qualités d'un homme aimable, au moins aux yeux de fa femme. M. de Minval ne put s'empêcher de fotirire, & M.de Clinfort , fans s'interrompre : Je conclus donc, continua-t-il, que s'il faut qu'une femme ,tót outard après fonmariage, cefTe d'aimer fon mari 3 ou commcncQ

Sluiten