Geen zoekvraag opgegeven

Tekst
Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

$ Les Soirees

les dangers que courut Mademoifelle de Minval : nous allons voir li elle eut le bonheur d'y échapper.

A peine vit-elle Milcour au parloir, qu'elle crut avoir de l'amour pour lui , paree qu'elle fentit bien que c'étoit a ce fentimenr-la qu'étoit attachée fon ïndépendance. Dès qu'il s'offroita elle, auiTi-tót elle fongeoit que c'ctoit lui qui alloit la mettre dans le monde, cette idee riante 1'embellhToit a fes yeux , le lui rendoit aimable j en un mot, elle croyoit 1'aimer pour les agréraens de fon efprit & fes qualités perfonnelles, tandis qu'elle ne i'aimokque pour le lervice qu'elle attendoit de lui. C'eft dans ces feminiens qu'elle le fuivit a 1'Autel pour lui donner la main. Le tourbillon du monde qui 1'entraïna d'abord , ne lui permit pas de s'appercevoir li fon coeur s'étoit mépris, elle n'eut pas le temps d'y fonger. D'ailleurs Madame de Milcour

Sluiten