Geen zoekvraag opgegeven

Tekst
Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

AMUSANTE S. n

fait pas un manage ni un enterrement, quils n'en iixent les frais, ou n'en di&ent les conditions; & pas un baptême, qu'ils n'aient nommé le parrain. Cet hommage dl prefque regardé comme un devoir religieux ; & fouvent on auroit bien de la peine a deviner ce qui a pu fonder cette confiance fans bornes. PourM. de Clinfort, on fait qu'il avoit beaucoup defprit; mais il avoit un genre d'efprit qui le ren* doit peu proprc a donner des confeils. Dans les affaires delavie , qui ne voit pas aflez , paife fon temps a faire des fottifes; & qui voit trop, k perd ^ difcuter. Auffi M. de Clinfort étoit-il bien plus capable d'ouvrir les yeux a Milcour fur la conduite de fa femme, que de lui tracer la route qu'il devoit tenir. II ne lui fit pourtant pas pour cette fois beaucoup dWervations effrayantes; il lui dit que fa femme n'avoit d'autre tort jufqu'a ce moment

A vj

Sluiten