Geen zoekvraag opgegeven

Tekst
Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

A M V S A N T E S. 4t

toutes les qualités du «Eur, fans qu'on eut pns foindeJui en infpirer aueune. Unne Jui avoit fraais dit, e]Je ^ vou jamais fongé qu'on doit fecourir Jes maJhoureux , & elIe ne ma

»deJe fiure, même a fes dépens, eJle n avoit. pas befoin de réflécbir pour etre bonne : Ja bienfaifance n'étou pas ehezeUeun principe ,maisim fenmnent. JoJie comme eiJe étoit !"e "e "^"a Poi«t dadorateurs ; Ja fcdu&on tend.t autour d'eJle tous fes fcets : mais étant née fans ambition & lans coquetterie, la féduéHon n'arrivon pas jufqu'a fon cceur; elle n'avoit pas meme befoin de combattre, pour tnotnpher.Sa vertu n'avoit pourprinc<Peni ledé&dela gloire, ni x»ême la eramte de la honte; elle n'étoit pas defendue par fon efprit, mais par fon ^ur , qui avoit befoin d'étre vertueux comme on a befoin de refpirer pour vivre. En un mot, fon innocence étoit

Sluiten