Geen zoekvraag opgegeven

Tekst
Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

Les Soirees

projet digne de fon cceur. J'ai dit qu'elle vivoit du produit de fon métier : elle retrancha fur fes vêtemens Sc fa nourriture Sc doublant fon travail, elle fe mit a amaffer de quoi dégager fon amant. Le jour entier Sc les trois quarts de la nuit, elle promenoit fans ceffe une aiguille meurtriere qui piquoit fes doigts délicats. Le peu d'inftans qu'elle donnoit au fommeil Sc a fes repas, lui fembloient un vol fait a fon amant. Le feul délalfement qu'elle fe permït, c'étoit de lire les lettres que Charles lui écrivoit, 8c qui ranimoient fon courage. Elle n'avoit pas voulu rinftruire d'un pro jet qu'elle n'avoit pas formé pour acquérir des droits a fa reconnoiflance : elle lui donnoit fon temps 8c fon travail , paree qu'elle croyoit lui appartenir toute entiere. Celt ainfi qu'elle palfa plus d'une année; Sc par un erfort incroyable de travail Sc d'économie , elle parvint a

Sluiten