Geen zoekvraag opgegeven

Tekst
Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

66 Les Soirees

mouvemens de fon amour pour Cécile , & qu'il ne s'occupoit que de piaire a Madame d'Elmon, Madame d'Elmon le regarda bientöt comme un nouveau captif que l'amour venoit de lui donner. En pareil cas, une femme d'efprit efl: toujours dupe même d'un fot. Elle aura vu un fat tromper toutes les femmes , en feignant d'en être amoureuxj elle aura ri plus d'une fois de leur crédulité; que ce même fat vienne lut dire aufli Je vous aime, elle le croira.

Madame d'Elmon le crut, faris que d'Erviley eut pris foin de le lui dire. II s'appercut de la méprife & il jugea qu'il étoit également dangereux pour fon amour , de la laiifer dans Terreur ou de la défabufer. Dans cette perplexité , il s'ouvrit a un ami de la maifon qu'on appeloit M. d'Emicourt. Ce M. d'Emicourt étoit un honnête homme , mais un peu original. II avoit une fortune aïTez confidérable qui lui donnoit la tranquillité de 1'efprit, comme

Sluiten