Geen zoekvraag opgegeven

Tekst
Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

yo Les Soirees

elle la lui refufoit. Ce furent la fes

adieux, Sc il s'en alla.

Madame d'Elmon appela fa fille , la gronda, lui dit qu'elle étoit une fotte d'avoir piïs de l'amour pour un jeune étourdi qui peut-être n'en avoit point pour elle. Elle ajouta que ces jeunes têtes ne manquoient jamais d'en conter a tout le monde. Bien folie , ajoutat-elle, qui s'imagine être aimée d'eux 1 On en eft bientót défabufé. On croit les team , ils font a centlieues de la. Enfin elle défendit a fa fille d'aimer d'Erviley.

Mais M. d'Emicourt n'abandonna point nos deux amans, Sc il réfolut de les rendre heureux a quelque prix que ce fut. D'ailleurs il étoit piqué contrc Madame d'Elmon, Sc il ne fut pas f aché de s'en venger un peu. Ilprit un parti qui furprendra fans doute ; il lui fit une cour aflidue, qui fut bientót fuivie d'une déclaration d'amour. Mais, dira-t-on, fans doute après 1'exa-

Sluiten