Geen zoekvraag opgegeven

Tekst
Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

AMUSANTE yg celui qu'elle prenoit pour Pyrante, elle craignit la douieur de pafler dans les bras d'uh époux qu'on n'aime point. La plus fombre trifteiTe vint s'emparer de fon ame. Quand la pudeur lui eut permis de fe déclarer , <levoit - elle attendre quelque retour d'un homme honnête , fcrupuleux même, qui, dans tous leurs entretiens, ne manquoit jamais de faire 1'eloge de 1'amitié, & qui, avec aiïèz de raifon, fe vantoit d'aimer Saint-Alme comme lui-même. De fon cöté, Saint-Alme étoit dans une fïtuation très-embarra(fante. II remarqua bien la trirteffe de Pulchérie; mais , loin d'en foupgonner la véritable caufe , il s'imagina qu'elle avoit de la répugnance pour le manage qu'on avoit conclu. Son imagination trop vive le rendoit enclin a la jaloufïe la jalouhe expofe toujours aux plus injuftes foupeons, & il faut avouer que fes foupeons n'étoient que

D iv

Sluiten