Geen zoekvraag opgegeven

Tekst
Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

A M U S A N T -E $. ' jT1 tera en moi, je ne dis pas fon frere ou fon ami, mais le poffeffeur de votre main 7 1'époux adoptif d'Armonde.

Un iilence morne fut cette fois laréponfe de la fille du Comte de Baviere. Une tête a demi-détournée, un i-egard fans colere prononcée, mais fixé vers un des angles du plafond de la chambre, &non fur la perfonne 4u coupable, apprirent a Sigifrid 1'arxêt tacite émané de Fame de fa Dame. II fe retira trifte , confus, accablé , dans Pétat d'un homme condamné , Sc qui a foufcrit a fon. jugement.

Une femaine fe pa(fa fans que Sigifrid osat retourner au donjon. Comme il prenoit fur lui d'y remonter , on lui annonca le retour de fon frere 3 qui étoit revenu de fon voyage d'Auftraue fans même être entre dans cette Prövince; fur favis qu'il avoit recu que tous ks troubles y étoient appaifés, ■ Ce fut Charlemagne lui-méme quiy

Sluiten