Geen zoekvraag opgegeven

Tekst
Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

AMVSAN%ES. ii » ïnutiles, & ce jour-la & Je jour fuivant. L'état de Sigifrid empiroit en proportion du danger de Fridigerne , pour qui toute fa tendreffe fraternelk s ctoit réveillée. Voici bientót trois jours, difoit-ilen lui-méme, que mon ami, mon frere, eft fans nourriture; Sc c'eft moi qui k met au tombeau! Voici bientót un mois que j'alarme, que j'afflige, que je défefpere f objet même de fon amour Sc du mien I Qu'il foit enfin un terme a ce doublé crime; Sc, quelque effort qu'il puiflè m'en coüter, fauvons au moins deux têtes fi cheres. <f

II dit; Sc rempli d'un projet héroïque, il monte au donjon, congédie les deux Geoliers; Sc préfentant le bras a la belle prifonniere, il i'invite a defcendre. Elle le fuit en tremblant jufqu'a la chapelle , ou elle voit un Chevalier étendu fans mouvement fur une tombe. Que devient la belle

Sluiten