Geen zoekvraag opgegeven

Tekst
Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

i$6 Les Soirees

cceur; elle m'a renclu mon pere vous avez lu dans fon ame; vous avez vu fa tendrefle pour moi; vous me pardonnez de 1'avoir aimée , Sc vous allez nous rendre heureux. II n'en fallut pas davantage pour découvrir tout a M. de Mazincour Sc Georgette plus trem» blante qu'auparavant, fe retourne vers Drilly, en lui difant : Ah! Drilly, qu'avez-vous fait !

Cependant M.de Mazincour , en fe rappelant toute la conduite de Georgette , ne put réiiffcer au fpectacle d'un amour aufii courageux «Sc auflï défintéreifé. II ouvre fes bras a Georgette Sc a Drilly, qu'il appelle fes enfans, Sc les embralfe en verfant des larmes de joie Sc de tendrefle. La voix de l'amour - propre Sc de 1'ambition fut étoufire par le fentiment qui maitrimit fon ame toute entiere-, il confentit a leur union, Sc il s'en applaudit toute la vie en voyant le bonheur de fon fils Sc la reconnoiÜanee de Georgette»

Sluiten