Geen zoekvraag opgegeven

Tekst
Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

138 Les Soirees

jeté dans les brillantes aventurcs. 11 avoit le bonheur d'être aflez tendre d'abord pour intérefler, Sc pas aflez conltant dans la fuite pour être importun. II étoit de 1'intelligence la plus fine pour faifir le mot ou le coupd'eeil qui 1'appeloit a la vi&oire, Sc jamais il ne fe faifoit répéter le fignal de Ia retraite. Voila, ce me femble, la perfetftion de la galanterie. II en fut amplement récompenfé. Pendant plufieurs années , fes jours ne furent qu'une chaine de plaifirs, ou tout au moins de triomphes. II pafia par les trois degrés de gloire réfervés aux héros du monde galant; il y régna d'abord par la féduétion d'un cceur tendre , enfuite par les charmes d'un homme aimable, Sc enfin par fa réputation. Ce troifieme regne eft fouvent encore aflez long, même chez les femmes.

Mais tout, jufqu'a la gloire Sc aux

Sluiten