Geen zoekvraag opgegeven

Tekst
Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

A M U S A N T E S. r.fr Madame , reprit d'Erimont \ que vous n'êtes plus ia même ; 8c je le dirois.... Devant des témoins, interrompit-elle ? Ah 1 cda feroit fcandaleux. On caufa long-temps encore fans s'appercevoir qu'il fe faifoit tard; è Ja fin Madame d'Erimont, regardant a & montre, lavertit qu'il étoit temps de fe retirer! L'heure efi indue , ajouta-t-elle avec le fourire fe plus gracieux; 8c d'Erimont fe ieva pour s'en aller. Madame j lui dit-il en revenant fur fes pas, je prends mon chocolat le ma tin , feul aflez triftement. Voulez-vous bien que demain je vienne déjeuner avec vous? Vous en êtes le maitre , .répondit Madame d'Erimont ; & iJs fe féparerent;

te lendemain ils n'oublierent ni l'un ni 1'autre leur' engagement. Mais d'Erimont commenca l fonger que ces fréquentes vidtes feroient remarquées; & il fut pret a demander le fecret è fon vaiet-de-chambre. Le déjeuner ne 7b«z<; ƒƒƒ. q

Sluiten